Description

La salsa est une danse improvisée qui respecte des pas de base et qui se danse généralement à deux. La salsa se danse sur 8 temps, 6 temps dansés et 2 temps de pause. C’est à New York, où Portoricains et Cubains ont formé dans les années 1950 le quartier baptisé Spanish Harlem, qu’une danse a pris, en 1970, le nom de «salsa». Ce mot signifie «sauce» et est tout à fait approprié, puisque la salsa, à la fois danse et musique, est une fusion d’éléments de diverses communautés d’Amérique latine et des Caraïbes. On y trouve, entre autres, des influences des plena et bomba de Porto Rico, et aussi du son, du mambo et de la guaracha de Cuba.

La Bachata est une danse folklorique dont le terme Bachata tiens son origine africaine qui a le sens de «fête populaire». À Cuba à partir de 1920 le mot désignait une réunion sociale festive ou une fête. Au début des années 1960, en Républicaine dominicaine, certains situent la véritable naissance de la bachata. C’est alors une musique romantique que certains latinos qualifient de «para beber», pour boire en écoutant les paroles, et non «papa bailar», pour danser et faire la fête.

La kizomba est un genre musical originaire de l'Angola, qui est devenu populaire en Europe. Il s'est d'abord répandue dans les pays lusophones durant les années 80-90 puis dans les pays européens et ensuite dans des pays non-européens. La kizomba est dérivée du semba, lui-même dérivé du terme Semba, un ancêtre de la samba brésilienne, et de zouk antillais, après que Kassav' ait donné un concert à Luanda en 1985. La kizomba désigne également une danse angolaise, pratiquée sur la musique Kizomba. Le genre musical Kizomba se décline lui-même en plusieurs sous-catégories (Kizomba au sens strict, Cabo love, tarraxinha…).

Le Tango représente deux choses : une musique et une danse. Il trouve ses origines à la fin du XIX eme siécle, dans la région du Rio de la Plata. L' Argentine est en pleine expansion. Elle connait une importante population émigrant d' Italie, France, Espagne, Allemagne, etc...La communautée noire ( issue de l' esclavage.) locale est encore importante en Argentine. Ses rythmes et ses danses croiseront les danses de salons ( valses, mazurkas, polka..) importées par la nouvelle population. De cette alchimie, naquit entre autres: la milonga. Une danse de couple de la communautée blanche, reprenant les rythmes africains, et parodiant la communautée noire qui découvrait la danse de couple.

La valse a gagné ses lettres de noblesse dans les années 1780 à Vienne et s'est ensuite répandue en Occident. Certains supposent que la valse a pour origine des danses populaires en Allemagne ou en Autriche. Certaines remontent jusqu'au XIVe siècle. Elles se sont développées en opposition aux danses de cour dansées en Autriche ou dans les principautés allemandes.